SL – Le voyage improbable

août 31, 2007

*Zyba*

Filed under: Nites et Ziques — N°6 @ 7:53

070831-zyba.jpg

Après avoir fait le tour de centaines de boîtes, clubs et autres terrains vagues à ciel ouvert, je me décide à signaler les nites où la musique me plaît (l’ambiance aussi). Sur SL, en dehors des grosses machines qui tournent depuis des mois voire plus (telles que le Sanctuary, The Edge ou le Bad Girls pour ne citer qu’elles) il y a énormément de structures petites ou maousses qui semblent complètement mortes, faute d’une solide maintenance). Parlons au moins de celles qui marchent sans donner l’impression de n’être que des attrape-gogos pour le magasin attenant.
Concernant la qualité, je me base sur l’accueil, la présence obligatoire et la compétence du DJ et aussi, sur la déco. Je veux parler des posters et photos, souvent très révélateurs des connaissances et de l’enthousiasme des tenanciers.

Aujourd’hui, ce sera le *Zyba*, que je découvre,  une boîte tenue par Zoey Witherspoon. On y passe ce soir du jazz plus ou moins classique, mais du bon, savamment et amoureusement distillé par le DJ (les dj de jazz, honte à moi je l’igorais, ça existe), Gilbert Sapwood, comme par exemple des pièces du New York Ska-Jazz Ensemble.

Décor soigné et bonne ambiance. Sympa. Petit bémol, le côté marchand semble faire dans le gore… ce qui me plaît beaucoup moins. Personne n’est parfait.

Publicités

Space Art

Filed under: Commerces — N°6 @ 11:55

Je n’ai pas du tout l’intention, surtout sans être rémunéré, de faire de la pub pour les centre commerciaux de SL. Il n’empêche que certains valent le déplacement et qu’on y trouve une part non négligeable de la créativité et de l’esprit d’inventivité de Second Life. Peut être alors, un de ces jours, parlerai-je de ces lieux où l’on trouve les plus beaux skins à plusieurs milliers de L$, ou les plus beaux shapes, bijoux, etc.

Aujourd’hui c’est juste une surface moyenne, Space Art, qui m’a plû. C’est très bien fait et on y trouve des articles à priori de qualité.

A l’heure où se développe le hard-discount, surtout à destination des neebies et que des petits malins mélangent adroitement freebies et produits « dégriffés » ou à prix cassés (les Fullperm notamment), autant aller craquer ses sous pour des réalisations qui en valent la peine.

070831-space-art-1.jpg

Et puis, cette visite dans le centre Hoover tout proche et encore en chantier m’a donné l’occasion d’une bonne tranche de rigolade. Apparemment, ces gens ont tout compris et ils ne manquent pas d’humour. J’avais promis de ne plus parler de camps. Là, je n’ai pas pu résister…

070831-space-art-camp.jpg

Vérification faite rapport à l’humour… c’est une grosse vanne qu’on retrouve un peu partout. Malheureusement chez ceux qui pensent essentiellement SL en termes de profit. Je laisse l’image. Elle en dit assez long sur l’occupation principale d’un grand nombre de résidents (sans compte payant pour la plupart, mais pas uniquement) et sur la considération qu’on a pour eux. Article à suivre…

Save IBM CODESTATION

Filed under: Architectures — N°6 @ 7:18

Je m’étais rendu sur Oyster avec l’intention de faire un papier sur Oyster Bay http://slurl.com/secondlife/Oyster/21/177/82, un lieu incontournable pour la sculpture sur SL. Les évènements et les artistes y sont nombreux et il y en a pour tous les goûts.

Sur le quai, mon attention a été attirée par un kiosque bleu et noir qui faisait un peu tache dans le décor habituel. Comme, évidemment, ce kiosque distribue une notecard, j’ai donc appris qu’il s’agissait d’une invitation à participer à un jeu d’aventure apparemment sponsorisé par IBM « IBM codestation ».

070829-ibm-codestation.jpg

Intéressant pour ceux que la disparition des casinos a laissé un peu désoeuvrés. Pour ceux aussi qui en ont marre des boîtes, du shopping ou d’attendre avec un rien de résignation le client aussi improbable que ce voyage dans leurs propres magasins. (il faudra bien se poser la question de savoir combien de magasins de fringues sont rentables dans une ville de 100.000 habitants- mdr).

Ce jeu m’a conduit sur une île où l’on vous offre une panoplie gratuite de plongeur « pieds-lourds ». Pas aussi joli que la combi de Tintin dans Le Trésor de Rackham le Rouge, mais un cadeau ça ne se refuse pas. Autant vous dire que je n’ai pas le temps de tenter de résoudre l’énigme et de délivrer IMB codestation des petits monstres jaunes qui l’ont prise en otage. Si quelqu’un y arrive, merci de laisser un message…

070829-ibm-codestation3.jpg

Par ailleurs, si l’esthétique de cette réalisation est incontestablement réussie (travail de Cory Edo notamment), je n’ai pas eu le temps non plus d’en évaluer l’intérêt. Un endroit pour les programmeurs qui peuvent y offrir leurs propres créations.

070829-ibm-codestation5.jpg

août 29, 2007

Artropolis

Filed under: Arts — N°6 @ 10:58

Les angles selon lesquels on peut aborder Second life sont tellements divers que je suis toujours à la bourre. On comprends que d’éminents professeurs aient décidé de s’intéresser à cet objet d’une façon tout à fait sérieuse. J’en parlerai sans doute un jour prochain.

Ma préoccupation actuelle, qui je m’est pas propre si j’en juge certains articles ou reportages dans les médias, concerne l’évolution et l’avenir de SL, très discuté voire discutable. Mais cela demande une étude un peu approfondie et qui attendra (tout comme la question du sexe qui n’est pas non plus sans intérêt, tant on a raconté tout et n’importe quoi à ce sujet).

Qui peut le plus peut le moins. Je me contenterai donc de signaler ici une île dont je voulais parler depuis quelques temps déjà, Artropolis http://slurl.com/secondlife/Artropolis/70/102/25. Cette île mi paradisiaque, mi repaire pirate des Caraïbe dispose d’un décors particulièrement soigné et cohérent. Elle abrite une « communauté » d’artistes dont on peut voir les oeuvres (plus si affinité), disposés au hasard de constructions dispersées dans la jungle ou sur des promontoires montagneux. De toute façon c’est une belle promenade.

J’ai trouvé une bonne raison à cet article, la participation d’un certain nombre d’artistes, déjà connus et exposant dans d’autres lieux, à la seconde convention de Second Life dont j’ai parlé précédemment. Pour la visite, taper Artropolis dans la recherche carte.

070829-artropolis.jpg

070829-artropolis-2.jpg

août 25, 2007

SLCC – second service

Filed under: Uncategorized — N°6 @ 3:05

Actuellement la seconde convention de Second Life se déroule et, bien entendu, l’accès à Artificial Isle est impossible. Les festivités commençant à 6 h… il valait mieux arriver dans les premiers. La meilleure solution, se rendre directement à Chicago. J’ai le souvenir du 4ème anniversaire de SL, bloqué comme tant d’autres sur une bretelle d’autoroute…

sl-4th-birthday.jpg

Heureusement, j’étais allé faire un peu de repérage dans la matinée, le but de ce blog étant plutôt de signaler et d’explorer SL plus que de faire des dossiers de fond… surtout à partir d’évènements où l’anglais est la langue exclusive. Merci tout de même à Charissa Korvin pour son Hud.

Etonnant que pour la restitution en miroir d’un évènement de cette importance, une simple île ait été mise à contribution. Ce n’est pas demain que l’on verra cinq ou six mille personnes assister au même concert ; dommage.

convention-information.jpg

Une notecard est distribuée par secteur d’intérêt . Ca fait beaucoup de lecture et pas mal de landmarks. En fait, prendre son WE constitue le minimum syndical pour faire le tour de la question en suivant tout ce qu’il est possible de suivre de conférences ou d’activités. Ne pas oublier la bière et les sandwichs.

convention-bussiness-programme.jpg

Une partie du programme, celui concernant le bussiness. A noter que sur SL, le vendredi est un 26. Renseignement pris auprès de lui, il s’agit bien d’une erreur du concepteur.

Demain à 12 h AM il y a une conf où il sera question de RatePoint. Après l’abandon par Linden de l’ancien mode de notation entre avatars (qui rapportait de l’argent, d’où certaines dérives), cette nouvelle façon de s’entre distribuer des bons points et surtout des jugements assez discutables (tant qu’ils restent de bon goût), ne lasse pas de m’interpeller. Bonjour la pression quand vous commencez à entrer dans le jeu et à noter et être noté. A mon avis c’est « choisis ton clan et fais du zèle ». Mais je reste preneur de tout autre interprétation. On peut se procurer le HUD à RatePoint.

convention-accueil.jpg

Pour les proprios d’un terrain, dans l’amphi, on peut se procurer le magnifique petit kiosque à droite sur la photo. Ca fait très branché… d’ailleurs j’en ai pris un.

convention-asie.jpg

Un des principaux utilisateurs des lieux d’exposition. La Promenade venait d’être libérée pour préparer les manifestations… Il ne restait qu’Huthango, une société de développement travaillant en Afrique du Sud.

convention-chapiteau.jpg
Chapiteau, amphithéâtre, scène de concert, salles d’exposition et de conférence… tout semble prévu pour un ensemble de manifestations plus vraies que nature. On regrettera l’absence d’un comité d’accueil. Mais ajouter des hôtesses quand le nombre d’avatars possible est déjà si limité…

août 24, 2007

Artisan Gallerias

Filed under: Arts — N°6 @ 6:32

J’ai assisté au vernissage inaugural d’Artisans Gallerias, sur Bellatrix.
Comme le faisait remarquer très justement un des participants « où est le buffet ? » Je n’en ai pas vu. L’expo, sur plusieurs niveaux, offrait à chaque artiste un grand volume pour exposer leur travail. Je ne détaillerai pas les oeuvres, il y avait des choses intéressantes. C’est une façon de mise en scène très proche de ce que l’on peut trouver dans la RL, ce qui est le plus souvent le cas dans SL. Un certain conservatisme finalement, où la frontière entre les différentes formes de créations est soumise à ce dénominateur commun, une présentation assez conventionnelle. Jusqu’au pressbook que l’on peut feuilleter.

artisan-1-2.jpg

Il existe toujours cette dichotomie : soit transformer un île en oeuvre d’art, soit exposer des oeuvres dans un décor, qui est aussi une création… Le risque découle de l’optique marchande qui sous-tend la plus grande part de l’activité sur SL. On peut s’esbaudir devant des environnements particulièrements réussis ou des architectures audacieuses. Dès que l’on a compris qu’il ne s’agissait, au fond, que d’un écrin visant à vous faire consommer quelque chose, l’enthousiasme a un peu tendance à retomber. Il y a pire, lorsque les oeuvres ne sont pas à la hauteur de l’écrin (Je ne parle pas des réalisations de King Zuhal)

artisan-3.jpg

La recherche existe bien sûr d’un espace total dans lequel soit l’avatar, votre regard en l’occurence, se trouve plongé, soit il n’ait qu’à profiter pleinement de ce qui l’entoure. J’aurai deux exemples qui m’ont particulièrement plû.

de-lodi.jpg

Un monde assez proche de Myst, l’île De Lodi (ou Psychodelic Poland 1985)
http://slurl.com/secondlife/De%20Lodi/234/44/4. Un petit côté collectionneur et beaucoup de soin et d’exigence. Excellent endroit pour aller tailler une bavette en toute tranquillité. Vu que le décor a évolué depuis mon dernier passage, on se permettra une petite photo supplémentaire. L’île a d’ailleurs changé d’intitulé et la thématique est devenue beaucoup plus précise et moins riante. Je vérifierai s’il s’agit toujours du même groupe et du même concepteur.

070831-de-lodi.jpg

Tram

Filed under: Lieux Culte — N°6 @ 1:05

Pour les nouveaux qui passeraient ici par hasard (ça peut arriver) je signalerai de temps en temps un de ces lieux que je considère, c’est juste mon point de vue, comme incontournables. C’est un peu un regard d’explorateur que je leur propose. Pas que je prétende dans cette catégorie présenter les réalisations les plus intéressantes, mais des choses qui, au niveau historique ou géographique me semblent dignes d’un intérêt particulier.

Comme par exemple le tramway qui va de Dore à Luna et retour. On se trouve là dans la région qui constitue l’essentiel du territoire de Second Life version beta. Le tram part du complexe commercial de Luna pour aller jusqu’au lieu de rassemblement pour les neebies de Hern. http://slurl.com/secondlife/Barcola/233/5/27

Reposant ce petit voyage… On n’imagine pas ce que le développement des transports en commun pourrait apporter. Quand on a fait deux ou trois bornes à pieds, on a en a vite compris tout l’intérêt.

tram.jpg

Intéressant aussi, vers le Nord, partant de Miramare Bay, le superbe pont suspendu qui mène à Shermerville Central.

miramare-3.jpg

août 23, 2007

Mel Cheeky – Mimi Carpenter

Filed under: Nites et Ziques — N°6 @ 8:46

Dans mon dernier billet je parlais du Three Lions. C’est donc avec plaisir que je m’y suis rendu suite à une invitation pour un concert de Mel Cheeky. C’était son grand retour après une assez longue absence. Bon, je ne suis pas un spécialiste de musique sur SL ni ailleurs. Cette succession est un peu le fait du hasard. Mais un peu de chair et de vraies voix dans cet univers numérique est toujours bon à prendre. Et puis c’est un excellent support pour se frotter à un public international.

mel-cheeky-1.jpg

Solidement équipée, Mel a donné un concert tout à fait crédible. La voix est juste et agréable. Je mettrai un petit bémol sur le jeu de guitare un peu léger à mon goût. Le support d’un groupe donnerait donnerait sans doute un autre relief. A suivre…

mel-cheeky-2.jpg

Je ne peux m’empêcher de faire un rapprochement un peu cavalier avec notre Mimi Carpenter nationale. C’était le 18 août au Blues Fuzion Jazz Club. Le 26, elle sera au Cartier Mall Stage. J »y suis allé faire un petit tour. C’est très chic chez Cartier.

mimi-carpenter-002.jpg

Là c’était au Trentor, dans l’orbite d’Area 51, en décembre 2006. Le look a un peu changé, la voix est toujours aussi envoûtante et juvénile. Lorsque l’on discute avec elle, on ne sent pas tout de suite le caractère de la dame… et elle en a.

mimi-carpenter-001.jpg

Enzo Gateaux – Kyle Beltran

Filed under: Nites et Ziques — N°6 @ 11:40

On saute d’une invitation à l’autre. C’est le problème d’appartenir à plusieurs groupes. Ca permet de se tenir au courant, à condition de faire partie des plus actifs et des plus intéressants. Il n’empêche, pour s’investir mieux vaut ne pas trop se disperser. D’où ces petits clins d’oeil rapides. Rien ne vous empêche, ensuite, d’effectuer une recherche plus approfondie sur les artistes.

kenzo-gateaux.jpg

Kenzo Gateaux au Comet Club sur Saimaa. Un petit jeune qui monte. Le public n’était pas très fourni et Kenzo semble avoir éprouvé quelques difficultés à trouver ses marques. Mais bon, Joe’s garage, c’est un programme ambitieux et qui nous plaît bien. Je le verrais bien passer au Three Lions. Ils ont une excellente programmation musicale jusqu’à maintenant. A suivre…

kyle-beltran-2.jpg

Je ne connaissais pas Kyle Beltran non plus. Il y avait une grosse ambiance au MMAC sur Chapala. Malheureusement, ça laguait tellement que j’ai du décrocher en cours de route. Enfin, l’important c’est de signaler ce club et ce pianiste qui assure de toute évidence. J’essaierai d’assister au concert entier une prochaine fois.

août 19, 2007

Nostalgies

Filed under: Jeux et casinos — N°6 @ 10:09

Je pense qu’il s’agissait d’une des toutes dernières encore en activité, bien planquée en sous-sol mais, hélas, pas encore assez discrète. Avant-hier, elle avait disparu à son tour. Le plus amusant c’est que l’on en trouve toujours à la vente (au prix marqué de 1950 L$ qui plus est, mais on doit pouvoir marchander).

Fin d’une époque. Comme je suis parano, je ne peux m’empêcher de me poser des questions idiotes. La loi, soit… mais les jeux ont disparu avec l’arrivée du chat vocal… alors, question de bande passante ?

roulette.jpg

Ce fameux chat vocal, qui fonctionne très bien par ailleurs, va poser de sérieux problèmes aux francophones qui ne maîtrisent pas l’anglais. Comprendre une conversation c’est autrement plus difficile que de déchiffrer un texte. Il n’est pas certain que ça améliore les possibilités d’échanges inter-communautaires, sauf à se perfectionner fissa dans la langue de Shaekespeare. Rappel à la RL une fois encore.

Question roulettes, je plaisantais. Evidemment, on peut toujours jouer sur SL et perdre sa chemise tous les soirs. Mais on se croirait en pleine prohibition, jamais à l’abri d’une descente d’Incorruptibles d’un nouveau genre. Quelle aventure !

Page suivante »

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.