SL – Le voyage improbable

janvier 20, 2008

Bibliothèque francophone – after the inauguration –

Filed under: Architectures,Arts,Société Civile — N°6 @ 9:15

08-01-20-biblio-francophone-6.jpg

Le 15 janvier, l’inauguration de la nouvelle Bibliothèque francophone a constitué un événement très consensuel. Le rêve sans doute pour un organisateur. Si vous désiriez rencontrer un avatar de la mouvance francophone il ou elle était là. Une belle concentration autour de la culture, ça c’est un défit ! De là à dire également que le monde est petit, oui, SL est un gros village, disons une ville moyenne, mais dispersée sur un territoire immense. Et il paraît bien normal que ceux qui l’animent voient leurs efforts reconnus et appréciés .

Au cours d’un entretien avec lui, j’aurai appris que le deus ex machina de cette réalisation s’appelle Hugobiwan Zolnir, avec la complicité de Coulaut Menges et qu’il a une grosse énergie et de l’ambition. Cependant, une bonne photo valant mieux qu’un long discours, celle-ci présente bien l’ensemble du projet ainsi que les différents décideurs et intervenants.

08-01-20-biblio-francophone.jpg

 

Mais, au souvenir que je disais à Hugobiwan vouloir simplement faire un petit rajout à mon billet précédent, je ne devais pas véritablement me rendre compte de l’ampleur de la tâche. D’où une certain retard à l’allumage. On peut dire tellement de choses et sous tellement d’angles sur la bibliothèque que je n’ai pas la prétention de faire le tour du sujet ici. Mais j’y suis sensible pour m’être déjà posé la question d’une semblable démarche dans Second Life, sans vraiment trouver une réponse qui me satisfasse jusqu’à présent. C’est donc un regard personnel mais curieux que je me permets de porter ici.

 

08-01-20-biblio-francophone-frao.jpg

C’est dans le cadre étonnant de l’amphi créé par Frao Ra (et adopté dans l’enthousiasme après présentation d’une maquette), qu’ont débuté les festivités avec la projection de la video de Nout Eales sur son voyage à pieds à Jérusalem. La projection a reçu un excellent accueil, même si tous n’avaient pas pris la projection au même moment.

Quand on connaît les réalisations de Frao, on est moins surpris, mais cet amphi en jette et semble très approprié pour rentrer dans le cadre général du projet qui promet d’accueillir gracieusement d’autres manifestations telles des conférences.

L’expo ou la performance de Mariaka Nishi, « Les Anges aussi Rêvent », établie dans un complexe modulaire mis au point par XaNaDu Watkin, architecte de l’ensemble de la bibliothèque, prenait une toute autre dimension que ce que l’on peut voir à Tournicoton. L’introduction de superpositions et d’objets 3D donnant un caractère à la fois plus ludique et plus onirique à l’ensemble. L’idée de naviguer « dans » l’oeuvre me semble plus en accord avec l’esprit de SL que les traditionnels accrochages. Il faut bien évidemment que la qualité suive, mais dans l’ensemble on était plutôt bien servis.

08-01-20-biblio-francophone-4.jpg

J’aime beaucoup le bâtiment de XaNaDu Watkin. Il y a un mélange de futurisme et de classisme assez étonnant que permet la physique Slienne. Mais il n’était pas évident d’apporter cette touche de poésie qui séduit lorsque l’on visite notamment les niveaux supérieurs avec ses découpes sur le vide, ses terrasses arborées et aussi l’utilisation du blanc tout comme des décrochages au niveau vertical. La nécessité d’une certaine sérénité associée à la lecture devrait satisfaire les lecteurs. Un petit côté préraphaélite également qui n’est pas désagréable, ou alors une évocation de la Grèce dans ce qu’elle recèle comme arrières-cours intimistes…

08-01-20-biblio-francophone-2.jpg

N’ayant pu rester toute la soirée, je ferai un tour rapide et en images des différentes propositions qui étaient offertes sur les niveaux dont certains porteurs de noms prestigieux, tels ceux de Hugo, Char, Jarry (et Gutemberg). On ratisse large, c’est plutôt bon signe. L’invitation à participer est manifeste. Sans doute la caractéristique la plus remarquable de cette réalisation, qui me fait penser à la fois à Ivory Tower et aux Nonprofit commons, la french touch en plus, semble justement cette volonté d’étendre la participation au plus grand nombre, sans considération financière à priori et sans s’arrêter aux barrières linguistiques. Le responsable de la zone pédagogique de l’université de Virginie a, par exemple, déjà visité l’ouvrage.

08-01-20-biblio-francophone-3.jpg

En conclusion, une invitation à y aller pour ceux, bien peu nombreux, qui liront ce papier et n’auraient pas encore visité ce nouveau haut-lieu d’expérimentation et de convivialité dans Second Life.

08-01-20-biblio-francophone-5.jpg

PS : voir également l’article sur « En Direct de Second Life« .

PS2 :ne pas oublier « La Fin de Satan » de Victor Hugo, merci 🙂

.

Un commentaire »

  1. […] Bibliothèque francophone – after the inauguration – Au cours d’un entretien avec lui, j’aurai appris que le deus ex machina de cette réalisation s’appelle Hugobiwan Zolnir, avec la complicité de Coulaut Menges et qu’il a une grosse énergie et de l’ambition. Cependant, une bonne photo … […]

    Ping par Bibliothèque francophone - after the inauguration - — janvier 22, 2008 @ 11:31 | Répondre


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :