SL – Le voyage improbable

février 27, 2008

Crescent Moon Museum – sandhya2 Patel

Filed under: Arts — N°6 @ 6:58
Tags: , , ,

08-02-24-sandhya2-patel-000.jpg

Invité au Crescent Moon museum (où il est bon d’aller jeter un oeil de temps en temps), j’ai eu le plaisir et l’avantage de faire la connaissance de sandhya2 Patel, tout en effectuant une intéressante ballade parmi la trentaine de sculptures qu’elle présente entre le musée et le grand terre-plain. Contact agréable avec cette personnalité à la fois attentive et disponible.

08-02-24-sandhya2-patel.jpg

Venant de la part d’une illustratrice pour les enfants (c’est ce que j’ai compris mais sans affirmer que ce soit son domaine exclusif), on s’attend à de la fantaisie et de l’imagination, ce en quoi le visiteur n’est pas déçu. Certains de ses procédés et de ses réalisations rappellent d’autres sculpteurs de SL (que je ne nommerai pas) mais aucun, à ma connaissance, n’expérimente sur un aussi large spectre les possibilités d’une sculpture relativement classique par ailleurs.

08-02-24-sandhya2-patel-2.jpg

De toute façon, à mon humble avis, l’intention importe moins que le résultat. Certaines de ses oeuvres pourraient figurer sur un char de carnaval, d’autres illustreraient des oeuvres de science fiction et d’autres encore, d’inspiration plus « grave » comme son  » tribute to American Indian wisdom », ramènent à une réalité qui n’a rien de féérique. L’ensemble dégage un enthousiasme et une poésie indéniables avec une délicatesse très sensible sur ses sujets colorés qui semblent sortis tout droit d’une fable nordique. D’ailleurs, la liste de toutes ces statues constitue en elle-même une sorte d’inventaire à la Prévert.

Voici, pour terminer, la façon dont sandhya elle-même se présente. Bonne visite.

08-02-24-sandhya2-patel-4.jpg

« I love to do sculpture in SL because of the endless possibilities. Here I can give my sculpture the appearance of being made of any material I wish., colors, light, textures and movement can be placed on things with all the imagination I want to use.

In real life I often do art for children, and here in SL, I wish to put that childlike joy into my work. In our hearts we are all children I believe and I hope my fantasy things will bring a smile to the viewer. In my very serious works such as Magic Indian and condor I wish to pay tribute to Indians and native people Everywhere, who have knowledge and wisdom that we do not have in our modern world.

I love to express joy, and I would want the person viewing my work to come away with an uplifted feeling. If I achieve that I’ll feel I have done the job I set out to do. »

Publicités

février 26, 2008

Phantom Rose – Brent Renard

Filed under: Arts — N°6 @ 7:51

Mon premier spectacle d’opéra sur Second Life ; je n’ai pas vraiment hésité avant de me rendre sur Phantom Rose, curieux de voir (et d’entendre) ce qu’il était possible de réaliser dans un contexte qui, à priori, ne se prête pas plus à ce genre d’exercice qu’à celui du ballet classique. Monter un opéra entier ? j’imagine l’entreprise. Et puis combien possèdent une sortie audio suffisante sur leur computer ? Moi pas et je le regrette par moment.

08-02-24-brent-renard-3.jpg

 

Brent Renard, présenté comme directeur d’opéra et ténor dans la rl, donnait donc plus modestement un récital en direct de l’opéra de Phantom Rose. Si l’opéra et les concerts dits classiques se sont solidement démocratisés ces dernières décennies, il semble que sur SL le processus soit un peu inversé, disons tende vers l’élitisme pour faire court. Bon, ce n’est ni triste ni tout à fait objectif de ma part. Disons que le spectacle était autant dans l’assistance, chic et tendance, que sur la scène. D’autant que Brent Renard, aux prises avec des questions techniques qu’il ne maîtrisait sans doute pas complètement, a semblé victime d’un stress tout à fait compréhensible dans ces conditions. Sa prestation en quelque peu peu souffert.

 08-02-24-brent-renard-2.jpg

 

Du coup, mon attention dispersée entre l’exploration du public (en particulier la loge princière occupée par des représentants d’une surprenante mais tout à fait crédible aristocratie) et les difficultés de mise en train du récital, je me souviens uniquement qu’il a été question de Haendel et encore, je ne sais plus de quel morceau il s’agissait.

 

 08-02-24-brent-renard-4.jpg

 

Peut importe, ce genre d’initiative mérite d’être souligné et soutenu. D’autant que ce type de prestation comporte une prise de risque bien réelle, quoiqu’on puisse penser de la virtualité toute relative dans laquelle elle se déroule. J’y retournerai à l’occasion.

08-02-24-brent-renard.jpg

 

février 9, 2008

La Galerie – Lemiou Gazov

Filed under: Arts — N°6 @ 8:44
Tags: ,
08-02-05-la-galerie-3.jpg
Que le temps passe. Je voulais signaler le vernissage qui s’est déroulé à La Galerie, une belle réalisation due à Lemiou Gazov qui en est aussi le galeriste. Mais on ne fait pas toujours ce qu’on veut. Je m’en voudrais cependant de ne pas signaler, même avec un peu de retard, ce lieu où sont exposées des réalisations aux styles très variés mais d’une qualité générale remarquable.
Au niveau architectural, cet endroit me plaît bien. Lemiou Gazov a su tirer le maximum de l’utilisation économique de ses primitives. En plus, le lieu est très convivial, le vernissage l’a prouvé en permettant une heureuse synthèse entre la structure, les oeuvres et la déambulation du public.
08-02-05-la-galerie-2.jpg

J’ai surtout été sensible aux création d’Eve Azan, elle n’est pas la seule et, s’il est difficile de faire son marché, c’est plus par surabondance de sollicitations que pour toute autre raison. Enfin pour tout dire, content quoi ! A suivre aussi.

08-02-05-la-galerie.jpg

février 1, 2008

Susi Spicoli – Machinima – Ochreous – Cecil Hirvi

Filed under: Arts — N°6 @ 8:13
Toujours intéressant de passer sur le videodrome de Susi Spicoli, sur Ochreous. Enfin, entre le drive-in et les autres points de projection, il y a de quoi satisfaire sa curiosité concernant ce qui se fait peut être de mieux dans le monde de la video slienne. Ce vendredi, c’était au tour de Cecil Hirvi de présenter un film de SF à base StarTrek (après tout, il est lui-même un cyborg). Pas énormément de public à une heure de fréquentation assez basse sur SL, à savoir en milieu d’après midi pour l’Europe.
08-02-01-susi-spicoli-ochreus.jpg
08-02-01-susi-spicoli-ochreus-0.jpg
Le royaume de Susi Spicoli, c’est un drive-in et ses annexes satellites ainsi qu’une impressionnante galerie de photographies dans les hauteurs.
Pour les fans d’exploration, on se trouve là au pied de la plus haute chaîne de montagne de SL et, comme chacun sait, l’avatar de Second Life est sportif…
08-02-01-susi-spicoli-ochreus-2.jpg
Une petite video non pour terminer ce billet mais en attendant de le compléter.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.