SL – Le voyage improbable

mars 25, 2008

TP LAG – mémoires d’un ange égaré

Filed under: Coups de coeur — N°6 @ 5:02

Puisque nous sommes aux anges, restons-le un instant encore. Par exemple en feuilletant (en effeuillant serait-on tenter de dire), ce blog dans lequel la narratrice donne à une expérience sur Second Life de la chair et un satiné d’une profonde sensualité. Le mettrez-vous dans la catégorie des blogs que vous auriez aimé écrire ? Moi ça me file une pointe de regret, mais qui trop embrasse, etc. Avant tout, ne boudons pas notre plaisir, plongeons, plongeons…

Cocoon a été créée par deux dames, deux femmes allemandes d’âge mûr. Elles ont fait un travail exceptionnel, non pas que l’île soit très spectaculaire, non, c’est beaucoup plus que cela. Cocoon est une île faite de bric et de broc, partagée entre des locataires bâtisseurs qui ont chacun apporté un petit univers, toujours fait avec goût, avec plaisir, avec un souci du bonheur et le résultat est un monde dans le monde, un monde fait de petits mondes différents, simplement reliés par une même atmosphère sereine et paisible. Sur Cocoon, tout est simple, accueillant, lent. Ce qui est exceptionnel, ce ne sont pas les prouesses graphiques, c’est simplement la magie de l’atmosphère, c’est la douce vibration, une aura de quiétude, l’air qu’on y respire qui enveloppe ma tête et me calme, me calme, calme mes doigts, mes mains, calme mon corps, calme mon angoisse. J’y ai rencontré très peu de gens, il y a très peu de monde sur Cocoon, peut-être une ou deux de temps en temps, rarement trois en même temps, et toutes les habitants que j’y ai rencontrés m’ont dit que je m’entendrais bien avec les deux fondatrices de Cocoon, mais je ne les ai jamais rencontrées. Je suis fière, très heureuse, qu’on puisse penser cela, même si je ne sais pas pourquoi, personne n’ayant pu m’en dire plus que « tu t’entendrais bien avec elles », mais qu’est ce que cela veut dire « s’entendre », sur Second Life ?

septembre 14, 2007

Tableau

Filed under: Coups de coeur — N°6 @ 1:22

Petite promenade dans un coin que j’avais bien aimé il y a déjà quelques mois et qui n’a guère changé depuis, Tableau. Ambiance mexicaine et tout et tout… assez réussi. On y trouve également ce qui doit être le meilleur rayon charcuterie de tout SL.

070914-tableau-3.jpg

Bon, il va s’en dire que je me contrefiche du classement établi pour les meilleurs endroits de Second Life. Si Tableau y figure, tant mieux mais, à mes yeux, ce genre de classement casse l’intérêt de la découverte, de l’exploration. C’est comme les condensés de livre. Enfin bon, chacun fait comme il l’entend.

070914-tableau.jpg

J’aime beaucoup la conception de Tableau, son atmosphère, les couleurs et la cohérence de l’ensemble.

Maintenant, si on veut absolument effectuer un classement basé sur des critères objectifs et non sur les votes du plus grand nombre, je ne suis pas contre. Mais, en premier lieu, on risque de se retrouver avec autant de classements qu’il y a d’avatars. Ensuite, c’est un vrai travail à plein temps qui pourrait occuper une équipe durant plusieurs mois et mobiliser un jury qu’il resterait à déterminer, bonjour l’ambiance ! Je comprends donc qu’on fasse dans la facilité plus que dans l’originalité. Et, jusqu’à maintenant, l’originalité est du côté des créateurs, pas des faiseurs de listes. Mais comment se débarrasser de ces petites manies de la RL ?

070914-tableau-2.jpg

septembre 9, 2007

Babbage Square – Steampunk attitude

Filed under: Coups de coeur — N°6 @ 7:33

070909-babbage.jpg
Un lien vieux de plusieurs mois sur Babbage Square indique que le nom en était, à l’époque, « l’Ile du Docteur Moreau » (il s’agit bien entendu de L’Autre Ile du Docteur Moreau, de Brian W. Aldiss). L’endroit a, effectivement, changé de propriétaires, pas de genre. Il manque des machines, des labos… mais je ne possède plus aucun document ancien dans ma base pourtant assez fournie. Heureusement, la lanterne magique est toujours en activité, même si je n’ai pas retrouvé Alice in Wonderland. Feuilleter du Caroll dans le virtuel, c’est top.

Ce pendant de Caledon abrite une société victorienne, très propre sur elle et utilisant un langage châtié, comme il se doit. Si vous cherchez des costumes et accessoires fin XIXème, il suffit de fouiller un peu. De l’Art à vendre aussi. Ces gens là sont fans de Préraphaélites (pour les plus délurés), d’Art Nouveau et aussi de technologie industrielle (de l’époque) et pour cause.

Un pub et un bar sont à la disposition de rendez-vous discrets. Il n’y a pas foule, mais ce n’est jamais désert.

Ada Lovelace et Charles Babbage ont leur buste sur le front de mer ; très attendrissant. A moins que vous n’ayez déjà donné pour les orphelins de Babbage, allez donc déposer quelques L$ et vous faire prendre en photo devant ces illustres figures emblématiques et tutélaires.

070909-babbage-2.jpg

Signalons aussi l’article de Natalia Zelmanov sur le même sujet… sans oublier le Babbage Blog, ainsi que le Second Life Steampunk, dans mes liens.

septembre 4, 2007

Cezary Fish

Filed under: Coups de coeur — N°6 @ 6:16

070905-cezary.jpg

Je reparle de De Lodi, une des îles de Cesary Fish, le manager de Ahead Corporation. D’abord parce que j’aime ce que réalise cet amateur de Myst, ensuite parce que je considère que les décors de Seconde Life devraient tous être du niveau de ses créations (ainsi que celles de Zuo Voom).

Si l’ambiance de son autre île, Digital Zion, offre elle aussi une athmosphère tout droit venue des pays de l’Est des années 80 (à vue de nez), je ne comprends pas que le Caffe del Mar ne soit pas le lieu à la mode sur SL. C’est un endroit très tendance. pourtant.. et déliceusement rétro.

070905-cezary-2.jpg

Il n’est vraiment pas évident de photographier ce qui est sans doute la plus grande roue de SL. On notera que De Lodi abrite aussi un atelier du sculpteur Cheen Pytney, dont plusieurs oeuvres stationnent sur le quai d’Oyster Bay.

septembre 3, 2007

Comme à la maison

Filed under: Coups de coeur — N°6 @ 2:43

Je suis tombé par hasard sur un gros paquet d’îles hollandaises. dans le grand Nord Est. Je ne vais pas en faire un fromage (de Hollande), mais c’est très très mignon. Je veux parler de la reconstitution d’un village où certains doivent effectivement se sentir « comme à la maison ». D’ailleurs, sous les chapiteaux entourant la piste de danse, à l’extérieur du village, on découvre les photos de tout ce qui doit compter de personnalités dans la vie non virtuelle de ce patelin.

070903-0031.jpg

Encore des virtuoréalistes qui ont l’amour du travail bien fait. Quelques toiles de maître flamands et des vélos ; on verra, cet hiver, s’ils gèlent les canaux pour permettre aux avatars de patiner.

Le complexe technologique sur les îles voisines est indescriptible en peu de mots. C’est assez impressionnant. Allez-y de ma part. Mais là, pour faire des photos, c’est coton vu la démesure des perspectives.

août 14, 2007

Greenies – Dans la peau d’une souris

Filed under: Coups de coeur — N°6 @ 9:29

Une invitation de Susi Spicoli ne se refuse pas. En l’occurence, elle incitait son fan club à partir à la découverte d’un endroit intéressant. Je n’ai pas été déçu, sauf par le fait de ne l’avoir pas découvert moi-même. Mais, voyageant moins, je suis bien content de m’appuyer sur mes réseaux.

Dans la maison de Greenies, un vrai bijoux, on est ramené à la taille d’une souris. tout y est monstrueux, le mobilier, les objets ménagers et même le chat… sans oublier la maison de poupée, seul endroit à notre taille… un grand moment de jubilation et de possible retombée en enfance.

Une superbe réalisation qui donne envie de continuer à hanter SL… Taper Greenies sur la recherche carte.

greenies-001.jpg

La Table à repasser

greenies-003.jpg

Le Chat

Propulsé par WordPress.com.