SL – Le voyage improbable

décembre 6, 2007

Cartes – Whole Internet

Filed under: Arts,Des Cartes,Souvenirs,Techniques — N°6 @ 5:54
Tags: , ,

071205-tiscali-2.jpg

071205-whole-internet-tiscali.jpg

Tant qu’à nager dans le virtuel, en bon geek qui se respecte, autant faire les choses à fond. Après la carte officielle de Telecom Italia sur Second Life, voici donc la visibilité qu’en offre l’excitant site The Whole Internet. Je n’ai pas trouvé où se nichait Linden, mais il n’y a aucune raison de ne pas le trouver. Ne manquent plus quelques photos du siège social et la boucle sera bouclée.

Et comme quoi la carte n’est pas le territoire.

A part ça, bad news from the stars, Artisan Gallerias met la clef sous la porte. Et c’est vraiment dommage. Il y avait un foisonnement créatif très original. Il faut bien se faire une raison… Mais après le Three Lions il y a quelques jours, c’est tout de même un autre lieu de référence qui disparaît.

Samedi prochain, ils organisent une petite sauterie pour la fermeture. A ne pas manquer, surtout les nostalgiques.

septembre 4, 2007

Snow Crash

Filed under: Souvenirs — N°6 @ 12:05

070904-crash-snow.jpg

Normalement, je ne parlerais pas de cet endroit plus que d’un autre, vu qu’il s’agit d’un bussiness et que faire de la promo n’est pas mon but. Mais mon avatar ne peu s’empêcher de penser à Snow Crash sans une certaine pointe de nostalgie, étant donné que c’est l’un des premiers endroits où il s’est retrouvé, tout à fait par hasard, après son arrivée dans SL. A l’époque, l’île était plongée dans une obscurité qui rendait le lieu un peu magique, surtout pour un neebie.

Il s’agissait principalement d’un dépôt-vente, très intéressant pour la location comme pour ce qu’on pouvait y trouver, mais plutôt style marché aux puces. Ca a bien changé. Le casino à l’époque bourré de campeurs a été reconverti en salle d’initiation aux prims spéciaux qui sont une spécialité de l’endroit avec les véhicules de haute technologie.

On peut toujours y mettre ses petites affaires en vente à la semaine. Je préfère les endroits qui évoluent à ceux qui disparaissent simplement sans laisser de traces ni d’adresse. Les avatars aussi apprécient leur petit confort psychologique. A noter qu’il existe un réseau souterrain assez inattendu. Le tout étant de trouver l’entrée… sans doute constuit pour le fun.

Propulsé par WordPress.com.